Se manager soi-même

 

Connaitre ses atouts est indispensable pour parvenir à trouver sa place, à se développer et à orienter sa carrière tout au long de son parcours professionnel. Or, bien souvent, les individus se heurtent à la méconnaissance d’eux-mêmes ce qui nuit à leur performance et à la définition de leur rôle au sein de l’organisation. Aujourd’hui, l’éventail de choix de carrières et de formations étant plus large qu’auparavant, il est devenu impératif de bien connaitre ses qualités pour s’épanouir pleinement dans son activité professionnelle.

  • Print
  • email

« Dans l’économie du savoir, le succès sourit à ceux qui ont une bonne connaissance d’eux-mêmes – de leurs point forts, de leurs valeurs et des domaines dans lesquels ils sont les plus performants ».                           Peter F. Drucker

 

 

 

Une façon de connaitre ses points forts est l’analyse rétroactive, il s’agit de comparer les résultats prévus aux résultats réels à l’occasion de chaque action ou décision importante. Si elle est appliquée régulièrement pendant 2 à 3 ans, cette méthode permet de cerner ses forces ainsi que ses comportements qui entravent leur mise en œuvre, ses axes de développement et les domaines qui sont hors de son spectre de compétence.

De cette méthode découlent plusieurs actions : se concentrer sur ses points forts et les perfectionner, rester ouvert aux autres domaines en évitant l’aveuglement intellectuel qui peut être la conséquence de l’expertise, accepter de se remettre en question, de changer certains comportements et détecter d’autres éventuels dysfonctionnements, relationnels par exemple.

Afin de parvenir à une juste connaissance de soi-même, il est important de cerner son « style de travail », c’est-à-dire les conditions favorables à l’exploitation et au développement de ses compétences. Cette façon de travailler optimale est fortement liée à des aspects de la personnalité, s’il est difficile d’aller à son encontre, il est possible de parvenir à des adaptations.

Trouver son style de travail nécessite de répondre aux questions suivantes : Quel est mon style d’apprentissage ? Quelles sont mes valeurs ? Quel environnement de travail me convient le mieux ? Quelle est ma place et quelle devrait être ma participation?

Connaitre les réponses à ces questions permet de se prononcer face à une opportunité ainsi que d’en définir les conditions. De la même façon, apprendre à mieux connaitre son entourage professionnel sur la base de ces critères permet une adaptation mutuelle et une compréhension qui peut aboutir sur une relation de confiance.

D’après l’article de Peter F. Drucker « Se manager soi-même »