Prix du Livre RH 2018 : Étonnement, passion et interpellation

 « Se doper pour travailler » est le lauréat du Prix du Livre RH 2018, élu le 4 octobre dernier.
Corinne Myrteza, associée Arthur Hunt Executive Search, a participé à cet événement en tant que membre du comité de pilotage.  Elle revient sur cette expérience.

  • Print
  • email

C’est une première fois et les premières fois ont toujours un goût particulier. Il y a quelques jours, je participais au Prix du Livre RH 2018 dont Arthur Hunt était partenaire. Ce prix est organisé par SciencesPo, Le Monde et le Syntec-Conseil en recrutement.

L’ouvrage récompensé aborde un sujet qui m’a interpellée, presque dérangée, Se doper pour travailler sous la direction de Renaud Crespin, Dominique Lhuilier et Gladys Lutz (Editions Erès). Je ne m’étais jamais dit que certains dans l’entreprise et, ils sont plus nombreux que je ne l’imaginais, étaient dopés !

Dans mon métier du recrutement et du conseil RH, cette dimension n’apparaît pas. Une sorte de tâche aveugle. Est-ce que cela relève du non-dit, de l’autocensure ou de la peur d’exposer des faiblesses autant du côté de l’entreprise que des managers ? Je me pose cette question surtout lorsque les auteurs nous apprennent que la consommation d’alcool, de médicaments ou de drogues représente un phénomène considérable. Ils parlent de « banalisation de produits psychotropes ».

 

Se sur-adapter pour plus de performance

A l’analyse, cette pratique est consubstantielle à l’évolution de l’organisation du travail avec ses enjeux de productivité, de performance, de compétition, de coopération et, en allant au bout des choses, à la crainte de perdre son emploi. Les transformations et autres mutations permanentes amèneraient les managers à se sur-adapter sur les plans psychique et physique et donc, pour y parvenir, à se doper.

Ce fut d’autant plus étonnant pour moi, non pas l’existence de ce phénomène mais son ampleur, que dans mon quotidien la capacité d’adaptation d’un candidat à un nouvel univers professionnel, à une nouvelle culture et à de nouveaux projets est un critère essentiel, un atout. La lecture du livre et les échanges avec les autres membres du Jury m’amènent à me demander : « S’adapter OK, mais jusqu’où et à quel prix ? » Je n’ai pas de réponse toute faite mais la réflexion chemine et elle nourrira mes futurs échanges avec mes interlocuteurs en entreprise comme avec les candidats.

 

Approche 360°

Ma sensibilité vis-à-vis du respect de la frontière entre vie privée et vie professionnelle, un sujet qui revient régulièrement lors des échanges professionnels, est traité dans ce livre. L’analyse à 360° qu’il propose mariant les regards de sociologues, philosophes ou juristes confirme l’importance d’appréhender, dès que l’on intervient dans le domaine des RH, la complexité des individus avec subtilité et humilité. Cet humanisme est l’une des valeurs-ajoutées que l’on nous demande ou que nous devons apporter même si – et surtout – si le besoin n’est pas formulé. Elle me semble de plus en plus nécessaire et requiert une acuité particulière pour aller au-delà des mots et de quelques slogans. Je suis certaine que l’humain n’est pas une ressource comme on nous le présente trop souvent, et parfois sans y prendre garde, mais un talent à développer ou une source de créativité à explorer.

 

Voyage dans des univers complexes

Durant nos délibérations, j’ai apprécié l’implication des étudiants de SciencesPo, engagés dans ce Prix, mettant toute leur énergie et leur passion pour défendre le livre ayant retenu leur attention. Ils ont beaucoup travaillé et cela se voyait et s’entendait. Je me suis remémorée quelques années en arrière lorsque j’étais comme eux sur les bancs de la rue Saint-Guillaume avec cette ferveur, prête à me lancer dans le grand bain professionnel et à « bousculer » l’ancien monde. Le regard, en tout cas je l’espère, est toujours aussi curieux avec l’expérience en plus.

La participation à ce Jury a été  pour moi d’une grande richesse. Grâce aux discussions et à la pertinence des livres, elle m’a permis de voyager dans le monde si exigeant des RH à travers le continent de la « fierté au travail » dans Vous faites- quoi dans la vie ? (P. Bride et P. Madiot, Ed. de l’Atelier) au pays de l’égalité, de la mixité et de la parité avec L’égalité Femmes-hommes au travail, perspectives pour une égalité réelle (C. Falcoz, Ed. EMS Management & Société) en passant par la galaxie digitale avec Les nouvelles frontières du travail à l’ère numérique (P. Flichy, Le Seuil).  Ce périple m’ouvre des nouvelles perspectives sur l’ensemble de ces tendances. Dorénavant, en pensant au conducteur de TGV, et à son sens des détails et du travail bien fait, interviewé dans l’un des livres, je ne prendrai plus le train de la même manière.

Renouveler cette expérience ? Dès demain si l’opportunité se présente. On ne refuse pas un tel cadeau !

 

Corinne Myrteza

Associée – Cabinet Arthur Hunt Executive Search

Nous contacter.